Les voitures sont présentées par ordre chronologique de signalement, les premières en haut de page, les dernières à la fin. A chacune son numéro d'ordre (
), pour les repérer plus facilement...

Sauf les "Grand Sport", qui sont regroupées à la fin,... pour vous faire languir ! (avec pour elles une autre numérotation, par sous catégorie). Mais si vous ne pouvez pas patienter, cliquez ici pour y aller →
direct Grand Sport !

Sous toutes réserves, seraient à vendre les n° : 6, 12, 21, 33, 38, 52, 54, 56, 68, 98 et la Gd.Sport 13



1  Quadrilette de 1924 type 172  n°châssis :  11545,  dans le 92  (la mienne, la même qu'en page d'accueil, avant et en cours de sa restauration  !)
 

 2

 

 

 

2

 

 Quadrilette de 1922 type 161
 n°châssis :  2454   à Genève (?)

 

 

 

 

 


 


 

 

 

3

 

Cabriolet 5 CV de 1924  type 172 BC
n°châssis :  71257   à Genève (?)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4

              Norbert a craqué pour cette
5 CV    172 S,  dans le 61 ...

(en même temps que sa voisine
garée à sa droite ! )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5

 172 M bâchée n° châssis : 192034 dans le 80, récemment achetée par Patrick

 

 

 

 

1

 

 

 

 

6

 

 172 R n° châssis : 183145, de 1926, dans le 64, en cours de restauration par Yves

A VENDRE !

Voir annonce dans le forum

 


 

 

 

 

7

 

Kaj Berg , au volant de sa Quadrilette  172, n'avait que 16 ans lorsqu'il la achetée une première fois en 1954 ! ... après l'avoir vendue, ... il l'a retrouvée et rachetée une 2ème fois en 2005 !

n° châssis 5280 , au Danemark.

 

 

 

 

8

VENDUE !  

Quadrilette 172, 2 places décalées
de 1923
n° châssis 6144
Etat collection

 

 

 

9

Joli clair-obscur pour cette sortie de grange...
172 BC de 1924, baignée par quelques rayons de soleil.
n° châssis 70491.

Gilles a  commencé une patiente restauration,
près de Toulouse.

    Il a trouvé, depuis cette photo, des pneus à talons à un prix très raisonnable !  Voir forum, "bonnes adresses"  :)

 


 

 

 

 

 

 

  10

 

Quadrilette 172
2 places décalées

Restauration en cours
par Stéfan, en Suisse

 

 

 

 

 

 

 

 

11

 

 

Torpédo 172 M   de Sébastien

 n° châssis  190735,

en Bretagne

 

 

 

 

 

 

12

 

A VENDRE !

Cabriolet 172 BC
état concours

Restauration de
qualité exceptionnelle,
 

Voir annonce Alain Thos
dans le forum
 

 

 

 

 

 

 

 

13

 

Quadrilette 172
n° série 7208

restaurée par Vincent,
son propriétaire

dans l'Aube

 

 

 


 

 


14

En Savoie,
Superbe cabriolet 172 R de 1927 n° de Série 106 279, récemment acheté dans un dépôt-vente par Emmanuel

Toutes pièces d'origine

 

 

 

 

15
          Du travail en perspective pour redonner vie à cette rareté :
une 172 BC carrossée en camionnette originale pour
 que votre pain soit livré à domicile.

Bon courage à Stefano E.,  à Mede, en Italie.

Depuis cette photo, Stefano a bien travaillé, et a fait un blog sur sa restauration,
à la base dans sa langue natale ; il y a aussi une traduction en français, merci MJ.
A voir absolument :

  http://www.peugeot172bcrestore.blogspot.com/




 

16

 

Cette 172 R n° 96145, dont la restauration est superbement menée par Michel, dans l'Isère, est maintenant
 
A VENDRE !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

17

Olivier a eu la chance de trouver cette 172 M torpédo n° 192360 absolument complète d'origine, y compris feux, cric, outils de bord . . .

  Elle cohabite avec les autres voitures de la collection de son
 propriétaire,  près de Bruxelles, et sera prochainement restaurée.

 

 

 

 


 

 

 

18

 

 

La voiture de l'arrière grand père de Michel,
 

Actuellement dans le Lubéron.

 

 

 

 


 

 

 

19

La belle mère de Pierrick au volant de la
 voiture familiale, toujours en bon état !

 

 

 




20 Changement de propriétaires entre britanniques pour cette 172 BC charrette normande de 1924, n° de châssis 72782. Rogers l'a achetée à Ian, a repeint sa caisse, et il a participé au VSCC Cotswold Trial de 2008, et à celui de 2009



Allez y jeter un oeil, si vous n'avez pas peur de la boue, ça vaut le détour :



http://www.vscc.co.uk/vsccweb/gallery/default.jsp





21

A VENDRE !

Rare et superbe type 161 de 1922,
 n° 2068, de Jean, dans le 93.

Remise à neuf par un carrossier, elle a obtenu un 1er prix de restauration

Elle est expertisée.

 

Contactez directement :
Jhbiarnes@aol.com

 



 

 

22

Rudy procède à des essais à grande vitesse de sa mécanique qu'il vient de remettre en état de marche.  Bravo !
 
172M, n° 194382, dans le 60

 


 

 

 

23

 

Fraîche acquisition de Bernard, cette 172M, torpédo-commerciale de 1928, est comme les autres type M, (à moteur NE5 avec course réduite de 88 à 85 mm), une 5 HP cataloguée... qui bénéficie d'une  puissance fiscale de 4 HP !

n° 1952571, dans les Pyrénées Atlantiques

 

 




 

 

 

24

 Mais quel est ce trésor découvert par Mathieu dans cette caverne d'Ali Baba ?
 Mais ma parole, c'est une 172 R ! 
 En cours de restauration...
n° de châssis : 184023,

 dans le 31

 

 

 


 

 

 

 

 

25

Bob, de passage en France, signale cette 172 en état très moyen ACHETEE  pour pièces par Kaj Berg (voir 7 ). Il aura des pièces à revendre quand il se sera servi :)

 

 

 

 

 

26

George, britannique, a une résidence secondaire en France,
et c'est là qu'il a trouvé cette superbe 172  1ère main,  2 places décalées,  n° 6606, en parfait état de marche.
 

Lincolnshire,  
  et
dans le 87

 

 

 

 

 

 

27

 

Raphaël a découvert et acheté cette 172 R dont la carrosserie me semble présenter une curiosité à première vue :
Elle a un lien de parenté avec le Torpédo- Cabriolet de Christian, (voir vers le bas de page, n°50) mais avec des arceaux en plus ?
  n° 109685,  en Suisse

 

 


 





 



28

Avis de recherche !

 

Un joli cadre, c'est tout ce qu'il reste à Pascal qui a vendu sa 172M
à  Mr.  R..., dans dans le Val de Marne.

Il la regrette et aimerait bien la retrouver pour la racheter si possible,
...ou à défaut une petite soeur !

 

 


 

 

 

 

29

 

 

La  172 S de 1926, en bon état, de
 Jean Christophe, n°
châssis 261347,
dans le 17;   achetée à l'auto musée

 

 

 

 

 

 

30

 

Kamil, en république Tchèque, est un grand
admirateur des voitures anciennes françaises.

Il possède une 4 CV  et  une 2 CV, et vient d'acheter cette 172 BC, dont le moteur tourne parfaitement.
(enregistrement sonore disponible sur demande ! ! ! ) 
N° de châssis 77123.
 Il y a encore 2 bidons d'huile d'époque dans le compartiment moteur !

 

 


 

31
Armand, dans le Vaucluse, vient de faire cette acquisition, une 172 dans son jus 100% d'origine,
... sauf les roues !  Mais il a dans son lot un deuxième châssis et mécanique complets avec les bonnes roues  :)
 NB : il a même un "récépissé de déclaration" (ancêtre carte grise)
 datant de  1935 !
Voir ci-dessous son authentique feu AR unique, pour modèle... attention au contrôle technique !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

32

 

Philip, de Pennsylvanie - USA, aime bien la France (en particulier le Morvan), et est devenu depuis peu l'heureux propriétaire de ce "beautiful 161 type", n° de série 434,  qu'il a déniché dans le 80  :)

 

 

 

 

 

 

33

A VENDRE !

172 commerciale, de 1924, n° de châssis 11565, bon état, restaurée en 2004, dans le 78.
 Carte grise collection.

Particularité, elle a un démarreur électrique d'origine, très rare !

 

 

 


 

 

34

 

 La dernière variante des Quadrilettes, c'est la 190S. Michel en possède deux ! Celle-ci est un type torpédo commercial, de 1928, n° châssis 291997, en très bon état.
 Elle a la chance de pouvoir rouler toute décapotée, au soleil près de Nice, dans le 06.

 

 

 





 



35

 

 

Edeline s'interroge sur l'authenticité de la couleur de sa jolie camionnette 172 R, n° de série 183384,  basée dans le département 44.
Elle a été livrée à son premier propriétaire le 06/07/27 à Nantes

 



 

 

36

 

Marc, dans le 14, près de Pont l'Evêque, a trouvé à l'autre bout de la France cette 172, avec une carrosserie qui semble à la fois originale et saine.

 N° châssis 4319.

 

 

 

 



37

 

Vendue aux enchères en l'état, par le commissaire priseur Ozenat le 6 avril 2008.

Frédéric qui la signale, et qui l'aurait bien voulue, n'a hélas pas enchéri assez haut, c'est un compatriote britannique  qui l'a emporté.

172, n° de châssis 9846, de 1923

 

 


 

38   A VENDRE ! 10000 €. Un bolide de 1928, signalé par Oscar, concessionnaire Mercedes-Benz en Espagne !  Ce n'est pas une flèche d'argent,  mais bien une type 172 (ou dérivée 190 ?), remarquablement carrossée !   Tenez vous bien dans les virages :)


 

 

 

39

 

172 R de 1927, nouvelle acquisition de Nicolas,
n° châssis  180569, en cours de restauration dans le Lot et Garonne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

40

 

Pierre, résident dans le 59, a acheté récemment cette 172 R de 1925, en parfait état,

 

 

 

 

 

 

 

41  Alain D., en Charente maritime, a beaucoup roulé avec son cabriolet 172BC, n°série 75961, sortie d'usine le 31/07/1925.
Il a une montagne de documents techniques !...
Cherche à résoudre une usure importante des cylindres, ... bloc en cote maxi de réalésage :(

Voir un  diaporama de sa conception, à partir de ma page "bric à brac".

Ci-contre, en mécano, au boulot à la course des remparts à LAON en 1996 !  

Remarquez l'épaisseur confortable du dossier de la place arrière !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

42  Bertrand a acheté cette 172 camionnette de 1924 en 1975. N° châssis 10846. Quel cru pour la robe ?  Ce sera rouge Delage AC 446, un très beau bordeaux, comme à l'origine.  Photo de l'acquisition, avec l'ancien propriétaire... et photo de mai 2008.  Patiente restauration en cours, dans le 78, après d'autres priorités...
 

 

 

 

 

 

43

 

Pierre et deux jeunes passagers visiblement heureux, dans sa 161, n° série 2416, 
acheté en février 1966, en état de marche

 

 

 


 

 

 

44

Jean Claude roule régulièrement avec sa 172 S, de 1929, n° châssis 261553, état concours, en Suisse

 

 

 

 

 


 



 

45

 

Henri-Dominique a tout simplement récupéré chez un brocanteur la Quadrilette d'un ancien collègue; dans le Cantal

 


 


 

 







46


Yoann, jeune collectionneur, vient d'acquérir cette 172 qui va côtoyer ses 4 cv, Solex, et autres triporteurs Vespa... dans le 51
Il lui refait entièrement une nouvelle caisse, comme à son origine.
N° châssis 12050, de 1924
(Proche de la fin de série, la dernière 172 porte le n° 12705)




 

 

47

Jojo  a restauré sa 172 M en 11 mois seulement, le soir après le boulot, pour le mariage de sa fille, en 2002 !  aidé il est vrai par des copains sympas de différents corps de métiers.

 Beau travail de pro !

Elle date de 1928, porte le n° de châssis 200443, et roule dans l'Isère

 

 


 



 

 

 

 

48

 


Belle 172 (M?) de Claude, qui fait la fête (petits rubans roses !)
dans le Loiret :)
n° châssis 8729

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

49  Une 190 S en cours de restauration par Jacky, dans la Sarthe. Torpédo 4 places, type Weimann ?, n° de série 427107 avec calandre fine type 201. Son propriétaire recherche un modèle de caisse pour reconstruction. Qui peut l'aider ?

 

 

50

Le torpédo-cabriolet grand luxe de Christian a fière allure !
 Il en est le 4ème propriétaire en 82 ans;  D'abord livrée à Nantes, le 18 02 1927, elle s'est ensuite déplacée dans les Landes, puis dans Les Pyrénées Atlantiques, et enfin dans Les Deux Sèvres; 172 R, en  superbe  état, n° de série 109076. 

Christian a aussi une Traction et une Austin mini super mk2

 


 

 

 



 51





Patrick F. dans l'Oise, vient d'acheter cette 190 S.  n° châssis 295599, de 1928 ?
 Sa calandre et son radiateur ont été volés à son précédent propriétaire :(

 Après avoir commencé la restauration, sablage, peinture noire... et trouvé et acheté en partie de quoi remplacer une des pièces manquantes : la calandre qui convient, il a envisagé de la revendre pour raison de santé, mais s'est ravisé. Le moteur est tournant, on sent distinctement la compression: l'état général est excellent. Il a entrepris un démontage méticuleux, pour une révision complète ! A la recherche d'un radiateur,



Ci dessus c'était "avant", et ci contre, voici "après"...

Quelque temps plus tard, en novembre 2011 : un radiateur et une calandre ont été trouvés, et la restauration a bien avancé !  Bravo Patrick :)

Et en février 2013, la restauration est pratiquement terminée.  20km parcourus pour vérifier que tout va bien :)
Quel bonheur !




52

A VENDRE !

Cette superbe 172 de Giuseppe, en Italie, date selon lui de 1923. Elle est en excellent état, et porte le n° 12134.
Avec un compartiment moteur et un intérieur habitacle absolument magnifiques !

(Moi je pense plutôt 1924 ? d'après son n° qui indique que c'est une des dernières fabriquées : plus que 571 avant la fin de série !)
 










53



Raymond a remplacé, lors de sa restauration, le marron d'origine par cette couleur plus gaie, sur sa 190 S du 01.01.1930, n° 294603,  avec une CGN .
 Belle auto, en état concours, dans le 26.



(Pour ceux que ça intéresse, il y a dans ma page "doc. techniques", quelques indications sur les couleurs d'origine)







 


 54

Je la trouve super sympa cette "charrette normande" d'Amand, 172 BC de 1924,  n° châssis 71406, dans le Maine-et-Loire, avec CGN.

... Et comme elle est roulante, je la verrais bien conduire des jeunes mariés à l'église, avec sa banquette arrière surélevée  :)

Elle est
A VENDRE !




 

 

 

 

 

 

 

 

55

Cabriolet 172 BC en cours de restauration par Fabien, en Belgique ;  n° 72113, sorti des usines Peugeot le 14 novembre 1924
 

 

 

 



56

A VENDRE !  
172 R commerciale  à restaurer, n° châssis 99067, année 1926 ? Carte Grise Normale / Renouvellement Général Française.

     C'est George, l'heureux propriétaire de la 26  , qui vous la propose pour 3000 euros, à  Lincolnshire, Angleterre

 




 Octobre 2012 : Pour raison de santé, Eric vend plusieurs voitures, (voir son blog : michel-eric.skyrock.com), ainsi que quelques organes et diverses pièces 
57+++  Eric, dans le 84, possède, devinez combien, pas moins de [sept161]*  !  n° 25, 2269,  2280, 2284, 3310, 3328, + une spéciale course ex Grimaud (idem celle en photo plus bas, course, GS 3, surbaissée, voie AV élargie )
* au dernier pointage  de décembre 2012, il en est à quinze !, 1 vendue et 2 achetées récemment, comme souvent en pièces détachées.
Certaines sont démontées, ou  incomplètes, et il recherche des pièces.



La 161 E de grand père et une sport.
                    
                                                                                       Une modifiée en camionnette en 1928
 

 

SUITE. . . ! ! ! . . .                                                                      
                           
Et peu de temps après il vient d'en acheter une 8ème à la vente Peugeot ! ! !
Type 161, n°châssis 1140, de 1921, restaurée, ci contre à gauche.
Et cherche toujours épaves et toutes pièces de 161. Vous pouvez le joindre à :
michel-eric161@hotmail.fr

Et maintenant.... une 9ème ! voir voiture n° 67


Et voilà sa 10ème ?

N'est pas pour les puristes, mais on peut bien s'amuser; à l'époque on pouvait carrosser et modifier librement à sa façon.
Hybride originale construite avec des pièces diverses et variées, dont base moteur NE3... Double carbu 22 HAK, échappement latéral sur coté droit de la caisse.
Gare aux excès de vitesse et points de permis !



Eric vient de créer un blog, pour tous ceux qui souhaitent échanger à propos des 161 :  http://michel-eric.skyrock.com/







09/10 : Eric a détruit la 10ème jaune « impure » ci-dessus ( = pour pièces !)
Ce qui fait 10-1= 9... Mais il a racheté une nouvelle 161, à 2 places en tandem, n° châssis 1624, (armature de caisse en acier d'origine), complète mais... complètement démontée, avec des bouts en plus, par exemple il vient de récupérer, comme on peut le voir, 2 moteurs, 2 radiateurs....

Ce qui refait à nouveau 9+1=10 Quadrilettes !


Et encore, en novembre 2010 ...





Voilà sa 11ème (couchée sur le coté à l'arrière plan à droite). Ne vous y fiez pas, elle est complète, mais en pièces détachées dans des caisses : 161 n° châssis 2298, démontée.

Et sa 12ème, pas mal conservée, mais il y aura aussi un peu de travail pour la remettre en parfait état : 161 E , n° châssis 3292, également complète mais en en vrac !

Eric a commencé la restauration de sa 161 Grimaux monoplace de course, et d'une autre.

Une affaire à suivre !

Voilà  sa 14ème. Mais où est la 13ème ? Elle est toute seule au n° 82, car recensée à part avant son achat par Eric.




Cette 161 porte le n° de série 2065, et comme d'habitude, elle est démontée et en cours de restauration.


 

58

 

 

Toute nouvelle acquisition d'Antoine, en Belgique, (voir la date sur la photo !)  cette camionnette type 172 de 1924, n° châssis : 7467, est en excellent état.

 

 

 

 

 

 

 


 

 

59

Len, en Hollande, vient d'acheter cette 190S,  un cabriolet original à première vue, probablement "recarrossé" après sa sortie d'usine ? Remarquez en particulier son pare-brise incliné. Il date de 1928, n° châssis 296574, a été importé aux Pays Bas en 1978.


 

 

 









60



Bruno, dans le 26, adhérent de L 'Aventure Peugeot,vient d'acquérir cette 190 S, « camionnette » dixit la carte grise, n° 416431



(Je dirais plutôt torpédo commerciale ?), année 28 ou 29 selon infos, car il y a apparemment des erreurs sur sa carte grise qu'il espère pouvoir faire rectifier







61

Alexandre, jeune étudiant à Bordeaux, a trouvé dans la propriété Landaise de ses parents cette inconnue, qui pourrait être une 190 S ? Remarquez quelques traits de similitude avec la 59 , notamment son pare-brise incliné et ses curieux montants. Un peu de boulot pour la remettre en bon état, mais avec ses 19 ans , il a tout l'avenir devant lui.








62

Superbe 172, prise sur le vif par Frédéric, au cours d'une sortie de l'Amicale Tricyclecariste de France; n° de châssis 5282,

Propriétaire inconnu : il a le droit de faire opposition à la publication de cette image, ou de préférence se manifester pour se faire connaître :)



63

Et voilà une 161 originale, genre « Grand Sport » que son propriétaire, Knihy, en Moranie Tchèque, a commencé à re-carrosser de façon plus conventionnelle en « Tandem », comme à son origine.
Elle porte le n° de châssis 815, moteur n° 1082, sortie des usines Peugeot le 12 août 1921 à destination de l'exportation.

Il cherche plein de pièces : un capot, des phares à acétylène, porte, arceaux de capote, tableau de bord, etc....
Si quelqu'un peut l'aider :)


,





64
Jacques, collectionneur averti (principalement de Ford en tous genres), a déniché ce rare coupé 190 Z 4 places, n° de série 270454, dans un état de fraîcheur remarquable. Remisé depuis 1952, il a été parfaitement conservé sous un tas de papiers et cartons. La peinture n'est même pas à refaire, il n'y a qu'à rafraîchir légèrement l'intérieur, nettoyer le réservoir, refaire les pleins d'huiles.... et espérer que tout redémarre parfaitement !

Et comble de bonheur, Jacques a pu conserver son petit n° d'immatriculation datant de 1952, car il a une résidence dans le même département : 11.





65




Voici la Quadrilette 172 de Jean-Michel, dans le 17, n° châssis 10704, première mise en circulation en 1924, en parfait état de marche avec une CG normale, et détenue en première main par sa famille.

Elle possède une particularité parfaitement réalisée à l'époque par son grand-père, concessionnaire Peugeot. je vous laisse le soin de la découvrir !









66
Cette 190S, de 1931, n° de série 423520, à calandre fine, était à l'origine une camionnette bâchée, puis a été transformée en élégant cabriolet par un carrossier inconnu ; elle a été importée en Hollande en 1972, en triste état.

Rob l'a achetée en 1984, et l'a restaurée en six ans de travail, et s'est fait beaucoup de plaisir avec sa nouvelle robe sur les routes pendant quelques années...

Puis il l'a vendue en 2002 :(

Met vriendelijke groet !



67

Stockée depuis 40 ans par le grand-père …
Type 161 à 2 places décalées, achetée « pour pièces ». N° de châssis 2460. En fait, comme elle est quasi complète, même si toute démontée, elle sera entièrement reconstruite par Yoann, toujours dans le 51, lorsqu'il aura terminé la restauration de sa 172... voir n° 46
Curiosité, elle est chaussée de pneus pleins à l'arrière !

Quelque temps après, Yoann s'en sépare et la revend à Eric, (voir voiture n°
57+++) ce qui lui fait une collection de 9 (NEUF) type 161 ! ! !









68
Cette 190s à calandre fine, sortie des usines le 1.4. 1931, n° de série 426149, était à l'origine une camionnette bâchée, puis elle a été agrémentée au cours de sa vie d'une accueillante banquette arrière :) Son 4ème et actuel propriétaire, Daniel, dans le Var, (Ah ! quel soleil pour pouvoir décapoter, et quelles belles vignes en décor ! ), l'a achetée pour une somme nettement sous sa cote, alors qu'elle a été parfaitement restaurée par le vendeur, et qu'elle a démarré (après simples vidanges et nettoyages de tous les circuits de fluides...
… au 2ème coup de démarreur :)

C'est-y-pas-merveilleux :) ? ! ? !

Suite à un déménagement, elle est maintenant A VENDRE !

69



Le cabriolet 172 BC de Pascal, dans le 91, trouvé à un très bon prix comme la précédente n°68 dans « leboncoin », suscite à juste titre l'admiration de ses voisins à son arrivée. Elle porte le n° de série
72811, c'est donc une des premières, avec un moteur NE2 de 4 CV... qui tourne comme une horloge !










70

Laurens, aux Pays Bas, restaure actuellement sa 172 M (torpédo?) et s'interroge déjà sur sa future couleur de caisse ! Il a récupéré des croquis du musée de Sochaux pour reconstruire son pare-brise et ses montants disparus ...vous les trouverez en page doc technique.
N° de série 201204 ! Si c'est pas des n° Peugeot, ça alors !





71

Torpédo 172 R de 1925, n° de châssis 79329, avec une CGN, dans le 77.
Yves est à la recherche de deux pneus DURANDAL (état neuf) en 12 x45

Il est aussi le président du club de motos de la même marque. Il en possède plusieurs, dont une 350 cc d'avant guerre, de toute beauté, qui était exposée au dernier AutoMédon d'octobre 2009








72 et +++

Mais ce n'est pas une Quadrilette direz-vous ?

Non, c'en est 20 ! ! !

Ce livre magnifique a été édité par le club Peugeot Italie qui me l'a aimablement offert, un très grand merci encore, en même temps que la liste des 20 Quadrilettes et 5 CV Peugeot répertoriées dans ce club :

Il y a quatre Quadrilettes 172, six 172 R, cinq 172 BC, une 172 S, et quatre 190 S. Pas mal du tout !

73
Voilà une superbe 172 R, Torpédo, Cabriolet ou Torpédo-Cabriolet ? La carte grise ne précise pas, les avis divergent.
Définitions ??? selon la revue « Rétroviseur » :
«  Cabriolet= 2 ou 4 portes, capote... et vitres latérales. Torpédo= 4 portes sans vitre latérale, capote ». Il n'y a donc pas de Torpédo 1 ou 2 portes ? C'est pourtant ce qui est écrit sur son certificat d'origine de mise en circulation !

Elle a été restaurée en 6 ans, avec l'aide d'un jeune carrossier. Elle a figuré en 1ère page du n° 1284 de LVA du 27.09.07. Elle est photographiée ici sans aucune voisine sur un grand parc à Mulhouse en 2008, car elle est arrivée la première à 7 h 30 pour la grande parade ! n° de châssis 79239, année 1925.

Bernard, son propriétaire Lyonnais, retraité très actif et membre d'un des clubs locaux, se déplace beaucoup avec (ou parfois sans) elle !

Il aimerait organiser un grand rassemblement pour toutes les Peugeot, de l'origine de la marque aux 190 S. Mais OK !



Fin 2102, changement de propriétaire et de département pour cette auto : de Bernard qui serait parti vivre loin de l'Europe, elle est passée dans les mains de Pierre-Philippe, et quitté le Rhône, pour aller en Vendée.





74



Noël, dans le 56, a restauré cet élégant cabriolet en 2002.
Le siège arrière fait la joie des enfants :)
C'est un 172 M, n° de châssis 190073, de 1927, donc un des tout premiers, le 73ème de la série M.




75

Jacky, dans la Sarthe, propriétaire de la 190 S n° 49 , (laquelle est toujours en cours de restauration/reconstruction), est un amateur bien documenté des 190 S. Je le consulte régulièrement pour sa compétence et ses connaissances sur cette dernière série et les Weimann. Il s'est offert cette 190S camionnette 4 places de 1929, n° de série 407131. A priori plutôt « pour pièces », il n'a pas l'intention de la restaurer, car il considère qu'elle est trop incomplète, et qu'elle lui fait un bon magasin de pièces de rechange d'avance.






76

Christian, dans la Sarthe, vous présente son superbe cabriolet « spider », 172 BC, n° châssis 72545, de 1925 ; curieusement avec un petit litige sur la variante carrosserie, un peu comme la 73 : L'attestation de l'aventure Peugeot dit : 172 BC cabriolet-torpédo, la carte grise : 172 BS décapotable, (le BS est sûrement faux) mais tout ça n'est pas grave... l'essentiel : C'est une belle auto, et elle est déclarée bonne pour le service au CT :)





77





Roberto, en Italie, est l'heureux propriétaire de cette 190S torpédo à calandre fine, n° de châssis 424434. Elle est parfaitement entretenue et il a aussi des pièces de rechange, dont un moteur, un embrayage etc...









78


Dieter, en Suisse, possède cette 172 M depuis 2 ans, n° de série 190063, et l'a remarquablement restaurée.
Il ne lui manque que la prise du compteur sur la boîte-pont, et aimerait bien en trouver une.
Si quelqu'un connait une adresse...



79



La restauration de la 190S torpédo commercial de Christophe s'est achevée en 1988 ; 3 ans après, il s'est marié, admirez son beau carrosse qui l'a véhiculé pour cette cérémonie !

n° de châssis 293229 de 1929, avec CGN, dans le 68










80

Vendue pour pièces, à petit prix : une 190 S à calandre fine, torpédo commercial.
Mais ne vous y fiez pas, Philippe, dans le 37, son nouveau propriétaire a bien l'intention de la remettre en route ; et c'est déjà fait en moins de deux pour le moteur, qui tourne comme une horloge, avec son huile trouvée nickel !

L'essieu arrière est livré avec, à remonter, il ne manque que 2 roues , une dynamo, et la tringle de commande de vitesses...
(Enfin, aussi, apparemment, une peinture et une capote !)

n° de châssis 425112






81

Nicolas, dans le 65, est le propriétaire de cette 190 S, commerciale de 1930 à calandre fine, n° de châssis 424179, avec une CGN.

Elle n'a pas roulé depuis longtemps, mais elle est très saine et complète.

A mon humble avis, elle n'a qu'une envie, c'est de se dégourdir les roues !






82

Vue par Vhc Retro en région centre, voici une Quadrilette très originale, probablement basée sur une une 161 : remarquez son pare-brise en 4 parties, ses ailes genre moto, ses petits marche-pieds, son élégante pointe arrière, et sa « traîne » pour cacher la mécanique.





83



Dernière acquisition de Stefano, (voir voiture n° 15) cette 172 M a pas mal voyagé, de Madrid elle est allée à Budapest, et son nouveau et heureux propriétaire vient de la ramener chez lui à Mede en Italie, après 36 heures de voyage...

Elle est complète, sauf roue de secours, et moteur démonté. Pas de corrosion notable. Torpédo 4 places à 2 portes. Châssis et moteur n° 199422 + 2 autres moteurs de rechange... pour un petit prix !

84




La 172 R de Jacques, n° 98959 de 1925/26 ? CG normale, a été acquise dans les années 65/70 ; elle était dissimulée sous un tas de foin depuis la dernière guerre ; elle a été restaurée en trois temps, sommaire pour commencer et participation aux fêtes locales, puis 83/84 plus complète, enfin derniers compléments cette année.
Elle cohabite avec d'autres autos du club « le Rétroviseur Saumurois », dans le 49.











85

Voilà un cabriolet 172 BC remarquable,... car il est presque neuf :
Il a été acheté dans un état exceptionnel dans une vente aux enchères : 4000 Km, pneus, cuirs, et capote sont d'origine ; son propriétaire l'a utilisé pour meubler-décorer son salon pendant de nombreuses années, puis il l'a confié à un ami, Louis, pour lui faire prendre l'air, à l'occasion de « l' excellence de Gueux » en septembre 2009 ; lequel n'a eu besoin que de nettoyer le réservoir et le carbu, et de remplacer les flectors de magnéto pour que tout fonctionne à la perfection.
Sa conduite est un vrai plaisir !

Dans le 51.

86



Une 172 R torpédo à pointe AR, la première de cette page !
Son année de fabrication est on ne peut plus incertaine, sa carte grise dit 1922, ce qui n'est franchement pas possible :) n° de série
184664, en Vendée.

Son propriétaire Jackie, la fait rouler régulièrement pour les fêtes folkloriques.







87

Cette 172 S, coach Weymann portant le numéro de série 260053 a été livrée à PARIS en octobre 1928.
Elle présente diverses particularités, comme ses rares roues à rayons qui vont avec ses 4 gros freins, mais aussi un gros réservoir d'essence à l'arrière, un carter d'huile moteur ventilé par des tubes longitudinaux , des indicateurs sur planche de bord pour surveiller de près la température de l'eau et de l'huile, etc...
Philippe, dans le 76, qui la connaissait depuis une trentaine d'année, l'a achetée en 2002.





88




Cette 190S torpédo commercial, encore appelée camionnette bâchée, n° de châssis 422732, probablement de 1930 même si sa carte grise de collection dit 1925, a été restaurée en Hollande par un collectionneur qui s'est séparé de quelques « petites » pour un achat plus conséquent. Richard, dans le 22, l'a achetée en 2002, et vient de la revendre à Daniel, dans le 56.







89

172 R cabriolet dans son bon jus, nouvelle acquisition de Robert, dans le 27.

n° de châssis 96889, très probablement de 1926,

Acheté avec en prime : le permis de circulation de 1933 !

Y a de la joie à l'arrivée... mais peut-être faut-il regonfler le pneu AR gauche, avant de partir faire un tour ? :-)

(A priori, ne pas tenir compte de la date indiquée sur la photo)









90

Superbe cabriolet 172 R de février 1927,
n° châssis 107873, fraîche acquisition d'Olivier, dans le 77.








Recensée le 09.04.10







92





Et une petite nouvelle pour Yoann (voir voiture n°46) !
C'est une 172, n° de série 9736, avec carte grise, et en bon état, il y a peu de choses à faire pour la remettre en route.

93



Yves, dans le 77, viens d'hériter de cette 172 R camionnette, avec une carte grise de première main datée de 1925 ! Saine et en bon état, stockée au sec et au chaud depuis 40 ans, elle est complète (y compris pare-brise et capote qui semblent manquer sur cette image), et son nouveau propriétaire va la faire revivre bientôt.

n° de série 77269








94



Superbe Cabriolet 190 S à calandre fine de James, en Angleterre, Yorkshire, n° de châssis 417388.
Homologué depuis 1930 en Grande Bretagne,

Différentes pièces en surplus, achetées pour restauration, et disponibles à la vente.




95



La Torpédo commerciale 190 S, de Steph, dans le 31, n° de châssis 426364, de 1930, est à la recherche d'arceaux et capote, tout au moins de leurs dimensions, pour se mettre à l'abri des intempéries.








96



Une 172 entourée de 2 de ses voisines d'écurie !

Daniel, dans le 84, possède cette Quadrilette n° de châssis 7080, sortie d'usine en 1923, en couleur d'origine.

Elle a une capote neuve et 5 pneus tout nouveaux.

Et elle a deux cartes grises, une de collection et une normale de 1955 !




97






Superbe cabriolet 172 BC de 1924, avec CGN ; n° de châssis 72478.

Sa plaque constructeur donne : poids à vide 560 Kg ; poids en charge 810 Kg, (ce qui est rarement indiqué).


Son propriétaire Gérard, a 2 adresses : dans le 40 et le 77

A VENDRE !








98

Cette 190S, à calandre fine, conduite intérieure, est
A VENDRE ! , à prix raisonnable.
Elle est en bon état général, sauf moteur bloqué (par l'humidité, pas par un « accident » mécanique, donc pas de grand dégâts), et sauf partie AR de caisse à refaire, également abimé par l'humidité.

Elle est complète d'origine.

Faire offre !

Par discrétion, son propriétaire préfère passer par mon intermédiaire (mon adresse page contact).

99

190 S torpédo commercial d'Alain, en cours de restauration, dans la Loire.
N° de série 426 010, sorti d'usine le 21 mai 1930 à destination du garage Berthier de Hortes en Haute-Marne (52)
Alain a son récépissé de déclaration appartenant au précédent propriétaire, en date du 14 janvier 1953.
Bon courage pour la fin de restauration, qui me semble très bien partie.

Alain a un radiateur et sa calandre à vendre, mais nous n'arrivons pas à identifier correctement son type exact. Merci aux bonnes volontés de renseigner ma base de données, page doc technique :)








100

Voici une Quadrilette pas comme les autres : c'est une réalisation de Jacques, en Nouvelle Calédonie, faite « au pif » simplement à partir de quelques photos. Parce que son père en a eu une et lui en a souvent parlé. Cette auto a une franche particularité, elle est à l'échelle 0.59 ! ! ! C'est un très beau jouet. Et quand Jacques a découvert mon site avec toute sa doc, il a décidé de la refaire entièrement en plus exact.
Bon courage pour la reconstruction, et félicitations !


100 bis

Elle est entièrement refaite, toujours en Nouvelle Calédonie ; mais cette fois, plus question de "pif". C'est du très sérieux d'après plans. Toujours à la même échelle 0.59.
On croirait une vraie ! ...même si ce n'est qu'un très beau jouet pour enfants d'une dizaine d'années, qui fonctionne à l'électricité.

Si vous voulez tout savoir sur ses caractéristiques et sa construction, téléchargez ici la plaquette que Jacques a fait pour montrer son "chef d'oeuvre" à sa famille en France.

Félicitations Jacques !



101



Le cabriolet 172 S de Mattias, en Allemagne, est en cours de remise à neuf.







102

Remarquez que le début du numéro d'immatriculation de ce cabriolet est très bon, puisqu'il s'agit d'un 190 S ! … mais la fin moins bien, puisqu'il roule maintenant dans le Var :)

Jean Pierre, son propriétaire, nous précise que son auto date de 1930, que son n° de châssis est 421571, qu'elle a été restaurée en 1998 selon l'origine.

Il est prêt à participer à des échanges techniques et autres, au sujet de ce type de véhicule,




103




Une 190 S va renaitre dans le 33.

Elle est plaquée ;
« H. Lespoux, agence exclusive Peugeot à Lacanau, tel : 7 »


C'est celle de Jean, en cours de restauration, n° de châssis : 426034, peut-être de 1929 ?








104

Voici une Quadrilette 172, L (type L peut-être parce que 2 places côte à côte et non décalées ?... d'où un coffre arrière plus long, que je trouve plus élégant). Trycicle propose L pour large ?

C'est celle de Jean-Claude, au Luxembourg, elle est sortie des usines Peugeot le 23.12.1923, avec le n° de châssis 9864.
Entièrement restaurée en 2000, elle roule régulièrement, fait de nombreux rallyes, et environ 1500 km par an.

Jean-Claude souhaite échanger avec d'autres ses impressions, et surtout les astuces et divers réglages, bougies, et maintenant ESSENCE.
Peut-être va-t-il ouvrir une question dans le forum ? A suivre...





Vue partielle de la superbe collection de Peugeot de Jean, dans le 93.









105
Quadrilette 172 en cours de reconstruction, une des dernières de la série, n° 12118 de 1924, dans un atelier fort bien outillé →

Elle sera verte en 2 tons, clair pour la caisse, plus foncé pour les ailes.

Ses 5 roues parfaitement repeintes et chaussées de pneus neufs sont bien rangées à quelques mètres.
Et ses ailes refaites aussi.

--------------------

Et peu de temps après, il ne manque plus que la capote, en cours.
Après quelques tours de roues, la petite dernière a déjà trouvé sa place dans le musée...

Tandis qu'une autre Peugeot est dès lors en cours de restauration !

Si vous voulez voir d'autres images de la collection (musée privé) de Jean, téléchargez ce Zip







106






Voici l'achat « tout neuf » de Hans, en Allemagne. C'est une 190 S de 1929, n° de châssis : 405493.

Il y a un peu de travail pour la remettre en parfait état, mais quand on aime, on ne compte pas.








107



Peut-être une 172 S ?


En tous cas un beau cabriolet, à garder dans son jus,

Luc ne m'a toujours pas fait parvenir son n° de série, pour permettre de l'identifier à coup sûr :(

Si un amateur est intéressé, il pourrait envisager de la vendre.


108



François, dans sa voiture, avec photo d'époque s'il vous plait !

Dans le 06.

Il a fait un peu de ménage dans son garage, et propose à la vente :
- un train avant de 190 S
- et une boîte-pont.

Si vous êtes intéressé, demandez-moi ses coordonnées (mon adresse page contact).








109

Cette Quadrilette 172 de Frédéric est VENDUE ! 
Elle est visible près d'Annecy.

Elle porte le n° de série 8338, ou du moins son moteur. Même si pas en bon état, elle semble relativement complète, ce qui en fait une bonne base pour reconstruction, pour un bon bricoleur, car les modèles de pièces sont là pour en refaire des neuves.

Photos supplémentaires disponibles sur demande.

Premier contact par mon intermédiaire, (mon adresse page contact)



110



Joan est en train de reconstruire sa 190 S

n° de châssis 412997,

en Espagne, près de Barcelone,

Il recherche une belle calandre, et des renseignements sur la ligne d'échappement.







La même que ci dessus :)

Quelque temps plus tard, en janvier 2013, la restauration est terminée, jusque dans les moindres détails.


 Superbe, bravo Joan !






111

Quadrilette 172, vue à Chelles dans le 77, parmi 650 voitures, lors de la 2ème édition du rassemblement chez chez pépinières  Laplace, le dimanche 1er mai 2011.

Il s'agit clairement d'une des premières, d'après le panneau qui la date de 1922, et aussi quelques signes particuliers qui ne trompent pas comme la forme des ailes et celle du pare-brise.

Son propriétaire est invité à se faire connaître :), merci


Éphémère, sans numéro

Didier signale cette épave dans une ancienne casse, dans l'Yonne.
Je fais suivre pour quelques semaines...

Type exact de l'auto indéterminé, mais probablement soit 172 M ou S soit 190 S, vu que le moteur semble être un NE5.

Peut-être y a-t-il quelques pièces à récupérer, comme une pipe à eau, ou un bouchon, ou un support, etc... ?

Mais ne vous y trompez pas, son propriétaire ne « donne » pas, il vend, un bon prix !





112



Le cabriolet 172 M de Bruno date de 1928, son n° de série est 196332. Il est en « très très bon état », son moteur ayant été refait à neuf, il marche très fort !










113

La 190 S de Richard a connu quelques problèmes de redémarrage, après 60 ans d'immobilisation : allumage puis carburation. Mais tout vient de rentrer dans l'ordre, elle est prête pour aller au CT. Bravo pour la patience et la compétence de son propriétaire.

Elle est née en 1929, n° de série 295516, et elle réside dans le 31.




114

La 190 S que Philippe vient d'acheter paraît incomplète sur cette image, mais ne vous y trompez pas, c'est parce qu'elle est partiellement démontée.
Elle date de 1931, et porte le n° de série 422088.

Et d'après ses contacts qui connaissaient cette auto, le moteur aurai été refait et n'aurait que quelques dizaines de kilomètres :)








115



La 190 S d'André a la particularité d'avoir une double nationalité avec 2 CG, une anglaise et une française, pour avoir été achetée en 1983 de l'autre coté de la Manche, avant de rejoindre plus tard son pays de fabrication :)

Surnommée la « FUF » pour les 3 lettres de son ancienne immatriculation britannique, elle est de janvier 1930, type commerciale, n° de série 420591.

Elle réside maintenant dans l' Hérault.






116

N'est-elle pas superbe, cette Quadrilette, une des premières de type 172, fabriquée en 1922, n° de série 4525 !

Son conducteur et ses jeunes passagers apprécient la balade :)

Elle roule parfaitement bien, dans le 83, il ne reste plus à Maurice qu'à refaire la capote.



117

Et voici encore une magnifique Quadrilette 172  à 2 places décalées, celle de Philippe, dont la restauration dans les règles de l'art et dans les moindres détails est presque terminée. Les ailes avant sont refaites, prêtes à être posées, il ne manque que la capote.
 Châssis n° 9988, de 1924 ; dans le 25, tout prêt de sa maison mère. Sa rénovation a commencé il y a 15 ans, elle a été interrompue par la restauration d'autres voitures comme ce très beau et très rare roadster bleu Georges Irat présenté à Rétromobile en 2009, voir  :

http://clubgeorgesirat.fr/index_fichiers/Page2297.htm



118


Alain vient d'acheter ce cabriolet, "dans son jus", supposé 172 R au départ, mais qui se révèle être plutôt 172 BC, d'après son n° de châssis 73188  (n° parfaitement  lisible à l'intérieur de la charnière de capot moteur).  Dans l'Isère.
Remarquez ses encadrements de vitres latérales, qu'on ne voit pas toujours sur ce type.

119




Jacques à entièrement restauré personnellement sa 190 S (sauf la capote).

La n° de série 413578, roule parfaitement en Charente maritime,





120




Acheté à Niort en 1930, et restée depuis un demi-siècle au fond d'un garage...
Jean Claude a commencé la restauration de ce coach 190S en Charente, n° de série 421216, en octobre 2010 ;
 ça semble bien parti, avec un moteur tout bien refait, ainsi que d'autres éléments mécaniques

121

Voila une sympathique 190S à carrosserie Weymann, celle de Jean Louis, bien plaquée pour sa sortie du jour...( sauf que la plaque semble un peu boucher la vue du conducteur ? :) )

Mise en circulation le 22.02.1929, n° de série 293990, elle roule au soleil dans le 13.

Son moteur, pourtant refait il y a 3000 km par un motoriste, est un peu capricieux au démarrage en ce moment ; qui peut lui donner des conseils ?

122

 Cette 190S va renaître et compléter la grande collection du très jeune Gaetan, qui va des 2CV à la Porche 911 en passant par une Rosengart 1936, ou une Ford A spider de 1929, etc, etc... 

Cette dernière acquisition, encore incomplète, mais avec sa CG, porte le n° de châssis 297467, et va revivre en Dordogne.

122 bis Quelques mois plus tard,  voyez comment ce châssis nu s'est transformé : Le planning prévoyait une remise en route au plus tard à Noél, nous sommes en Août, 4 mois d'avance !  Un moteur trouvé puis révisé qui tourne comme une horloge, avec un radiateur adapté, une transmission spéciale,  une carrosserie originale qui n'a rien de l'originale conduite intérieure ! Les roues sont des Rosengart ayant fait l'objet d'une adaptation particulière. Ce n'est pas une authentique GS, mais c'est remarquable !  

123

 André a acheté cette Quadrilette de 1924 quand il avait 16 ans, et s'est bien amusé avec dans les petits chemins de son hameau du 34. Quand il a eu son permis, face à des difficultés d'assurance et de remplacement de pneus, il l'a revendue à contre coeur, et a acheté une autre voiture.

Mais maintenant, quelques dizaines d'années plus tard, il aimerais bien retrouver la même !

(Histoire à rapprocher de celle de la n° 7...)

124

 Alain a trouvé cette 172 M dans un bon jus sur "le bon coin".

Châssis et moteur portent le même n° : 200254 ; elle a donc son moteur d'origine, ce qui est assez rare !  En prime un 2ème moteur, les deux ont été remis en état. 

Son heureux propriétaire, dans le 86, pense pouvoir la faire tourner fin mars. 

 ... Un peu plus tard, en Août, elle a tout : attestation FFVE, CT ok, CG, assurance, elle roule parfaitement... en se faisant remarquer !  Alain ne maîtrise pas encore parfaitement le double débrayage, mais ça ne saurait tarder.



125

 Et voici l'une des toutes dernières 172 R, plus que 26 exemplaires avant la fin de série de ce type !
Sa carte grise mentionne "INCONNUE" pour sa date de première mise en circulation, mais avec son n° de châssis 186332 on peut dire qu'elle est très probablement de 1927.

Hubert dans le 17, détient sa nouvelle carte grise depuis 1988, qui mentionne l'ancien n° d'immatriculation datant de 1955, (année de changement de la numérotation)


126

 Eric, passionné d'anciennes, dans  le 60, vient de faire très récemment l'acquisition de cette 172 R. 

 Cette torpédo dans son jus, avec sa carte grise normale, n° de série 182412, est sortie d'usine le 03.06.1927. 

 Sa partie arrière a été coupée pendant la guerre pour en faire un utilitaire, et Eric recherche  le plan détaillé de l'ossature bois avec arrière en pointe pour la reconstruire. Si vous pouvez l'aider, n'hésitez pas !

127

 Philippe, dans le 78,  a acheté récemment cette torpédo 172 M à pointe arrière. Il a changé pistons et segments, car elle manquait de compression et de puissance, dans des conditions acrobatiques : sans dépose du moteur et sans pont élévateur ; plus une révision du carbu, et ça marche !  CT passé avec succès :)

 Les 5 CV torpédos à pointe arrière sont apparemment rares, déja vu une ou deux 172 R, mais c'est la première 172 M qui se présente avec une telle carrosserie dans mon recensement.

128

 La 172 R torpédo-commercial de Michel, dans le 38, est en cours de restauration, dont un moteur refait avec deux.
 Elle porte le n° e série 109361 et elle date de 1926. Avec son père, ils ont restauré d'autres Peugeot avant cette petite dernière : 201 cabriolet, 203 berline, 301 D berline commerciale et 202 découvrable...

129

 C'est Philippe, voiture 80, qui a donné le virus à David, un de ses collègues... lequel a acheté cette 190S + une épave pour pièces ; dans le 37. Elle a sa carte grise datant de 1929.

Il y a un spectateur dans le pré qui n'en revient pas !

130

 Et voici une  Quadrilettes 172 de la première génération (bas du pare-brise rectiligne). C'est celle d'un collectionneur passionné qui souhaite une bonne discrétion, aussi je ne mentionne pas ici, à sa demande, les renseignements qu'il m'a communiqués à titre personnel.


131

132

Ces deux cabriolets 172BC  appartiennent au même propriétaire, Jaume, à Barcelone en Espagne. La première (n° de châssis 73540) immatriculée à Zamora, la 2ème à Barcelone. Remarquez son hard-top original.

133

 AVIS DE RECHERCHE :

Stéphane, arrière-petit-fils du conducteur de cette 5 CV, probablement soit une 190S, ou plutôt une 172 M ? est à la recherche de cette voiture familiale, qui a séjourné dans l'Ardèche (07), pour tenter de la racheter. La petite fille sur le marche-pied est sa grand mère.
 
Appel à témoins : si vous avez une indication, n'hésitez pas à me contacter, je transmettrai.   

134

 

Une Quadrilette à 4 places, probablement unique !  C'est celle de Christof, en Suisse, grand fan de cette voiture. Année 1924, n° de chassis 7482, carrosée par Holliger à Montbéliard. Il roule avec depuis 1980 et a encore grimpé cet été 2 cols jusqu' 2400 m d'altitude dans la région des Grisons.

 135


Cette 190 S commerciale dans son jus sera remise en état concours par son nouveu  propriétaire  Jean-Claude.
 Elle a une carte grise normale, et a été acquise avec un moteur de rechange, ainsi que d'autres accessoires. 

136

 

 Voila une belle 172 R Weymann torpédo à pointe AR, c'est celle d'ERIC . Elle porte le n° de série 186075, est en parfait état, avec carte grise normale et dernier CT de novembre 2012. Elle roule régulièrement et vaillament tous les WE, à 60 km/h sur les petites routes de la Dombes (01), bordées d'étangs et de bois.

137


Et voila que Pierre, dans  l'Isère, fait prendre l'air à sa 190 S torpédo, dans son jus, avec l'intention de la restaurer.  N° série 421769.  On devine sa couleur bleue d'origine.

 Il lui manque quelques pièces, une calandre fine, des ailes, etc... Si quelqu'un peut lui fournir des originaux ou même des copies d'ailes en fibre de verre, il sera ravi.

138




Peter, en Angleterre, voulait vraiment une Quadrilette, depuis pas mal de temps.

En multipliant ses recherches, il a fini par la trouver, sa 172, du coté de Saint Malo.
 
n° série 10285, avec sa dernière carte grise de 1934 !
elle est un peu allégée et coursifiée :)
Il l'a ramenée chez lui avec quelques péripéties.
Elle cotoie maintenant ses camarades d'écuries.

Il l'a baptisée "Hugo".

139

Une 190 S avant restauration, celle de Michel, qui la possède depuis 1968, et vient de se décider à la restaurer, à commencer par le châssis en cours de sablage et le hayon arrière démonté. Type torpédo-commerciale, n° de série 291811, Carte Grise normale. Garée dans le 84, son propriétaire habite dans le 06, et découvre avec ce recensement, qu'il réside à 7 km d'un autre Michel (voiture 34, même type) 

140



Jean est infatiguable ! (
Celui de la voiture  105, dans le 93 !)
On ne compte plus le nombre de ses restaurations, une bonne douzaine ? toutes des Peugeot ? dont ces deux là.  De quoi faire un musée de la marque ....

Voici la dernière sur la table d'opération, une 161 tandem, n° de série 1624. Entre cette photo de fin mars et fin avril, elle a déjà été peinte, et repeinte...


Pour la prochaine, il aimerait bien restaurer une BB, si quelqu'un en connait une à vendre, merci de le faire savoir.
Entre les Quadrilettes n° 105 et cette  n° 140, il a entièrement rastauré une 202, je vous la livre ici, même si ce n'est pas une Quadrilette.

Si vous voulez voir d'autres images de la collection (musée privé) de Jean, téléchargez ce Zip


141




Gil, en Suisse, a hérité
de cette 172 R, variante torpédo-commerciale, n° de série 97713, après le décès de son père.

Elle est plaquée "Agence régionale  CH. RiGOULOT, 19 place DARCY,  DIJON"

Il recherche  papiers et documents pour cette voiture qui semble en bon état.


142

Paul-Henry vient d'acheter ce cabriolet à l'exposition organisée par les "Chevronnés de Bourgogne" au chateau de Vignoles près de Beaune, pour un prix "plus que raisonnable".
 Située en côte d'or, n° de série 73637, avec CG normale datant de 1978, qui mentionne la date de l'immatriculation précédente, le 16/02/1955, date de la nouvelle numérotation et immatriculation.

Il lui manque quelques pièces qu'il retrouvera en s'armant de patience, et la caisse à besoin d'une restauration en partie inférieure.
Il a déjà commencé les travaux, dépose des ailes et de la caisse...


143


Une 172 R torpédo A VENDRE ! , suite au décès de son propriétaire, qui avait commencé sa restauration.

Sa veuve la vendra au plus offrant dans les 3 mois : faites vos offres -réalistes- (voir cote page tarif) sans tarder !

Cette auto est située dans la Drôme, elle a une CG normale au nom de l'avant dernier propriétaire, est quasi complète, et constitue une bonne base de rénovation.

Photos et renseignements supplémentaires par mail sur demande, par mon intermédiaire, (adresse mail page contact).

144


Frédéric, dans le 40, va commencer à restaurer ce cabriolet 172 S qui lui a été donné par son père. N° de châssis  261254.


Il recherche des pièces manquantes, (ou des modèles), en particulier pour les vitrages et leurs encadrements, ainsi qu'une armature de capote.

145



Jean Claude, père de Frédéric ci-dessus, également dans le 40, roule avec sa 190 S en parfait état.

N° de châssis 414585.

Il restaure en ce moment une autre voiture, d'une marque chevronnée, concurrente à l'époque !   

146


Ttotte (c'est un prénom basque) dans le 64, est l'heureux propriétaire depuis 6 mois de cette 190 S version  torpédo commerciale, du 31.12.1929, n°de sériez 413069.

Elle a été entièrement restaurée il y a 10 ans, Il l'a redemarrée après 5 ans d'arrêt, en nettoyant le carburateur, remplacé les bougies et l'essence.

147


Johann, dans le 26, a fait l'acquisition de cette 172 R à pointe arrière il y a 3 mois. N° de série  103789.

Elle était dans un état de fraicheur remarquable lorsque son précédent propriétaire l'a restaurée il y a 15 ans..
Elle une carte grise normale, et roule tous les jours.

148


Cette 190 S à gauche, n° de série 410578, et la 172 R ci dessous sont basées dans l'île de Minorque, et  appartiennent toutes les deux à Julian, qui va commencer leur restauration.


149


n° de série 95548.
ça me donne l'envie d'aller goûter le soleil des Baléares !

150

Cette 190 S roule aux Pays Bas, et elle participe souvent à des rallyes.

Petite histoire:
N° de série 296607. Elle est sortie d'usine le 3 avril 1929, pour aller au garage ALRIC et CREBASSA, à Millau.
En 1982, elle a roulé sur les routes anglaise avec une Carte Grise des Pays Bas, et son propriétaire l'a gardée jusqu'en 1995. Le propriétaire suivant toujours Néerlandais l'a gardée jusqu'en mai 2013, et depuis, son actuel et dernier propriétaire est à la recherche de son histoire complète.

Si vous pouvez l'aider, n'hésitez pas, merci d'avance !


151



Dominique a acheté cette 190 S, "sortie de grange", en juillet dernier.

Elle a une CG normale, est basée dans le 12, et porte le n° de série 418011.
Son nouveau propriétaire commence à faire des recherches pour sa restauration.
Il est fidèle à la marque même dans ses voitures de tous les jours, et possède des motos Peugeot des années 30.

     ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °
Il y en a quelques autres, des châssis tous nus, ou des caisses mal en point, qui ne sont pas vraiment présentables, mais qui le deviendront certainement un jour... Ou encore des voitures signalées sans photo. A ces propriétaires, je demande qu'ils me fassent parvenir des images illustrant l'avancement de leurs travaux , pour les mettre dans La Liste.
 Si j'en ai oublié, qu'ils me le signalent, l'erreur est humaine...

       ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

 

Les Quadrilettes "Grand Sport" et course forment une catégorie un peu à part. 
 Leur mécanique est plus ou moins gonflée, et surtout, elles ont une carrosserie particulière, avec un look de "coursifiée" à longue pointe arrière.                        

              Il y en a différentes sortes :

1 - Les voitures modifiées unitairement pour les courses, à moteurs plus ou moins dopés, ou surbaissées, ou avec voies élargies, etc..., toutes époques.

2 - La première série "Grand Sport" d'usine, uniquement 100 exemplaires en 1924 (et peut-être fin 23 et début 25 ?), sur base 172, avec roues fils et tambours de freins diamètre 145. 

3 - Quelques variantes avec de plus gros tambours de frein, en 1925 ou 26 ?

4 - Une autre série d'usine sur base 172 R, allure générale assez voisine, mais avec des roues tôles, quantité produite ???

5 - D'autres variantes d'usine possibles selon certains auteurs,...  mais je n'ai ni photo, ni précision  :(

6 - Les voitures transformées à l'unité, par des carrossiers professionnels ou des artisans, et qui s'inspirent plus ou moins du look des "Grand Sport" d'usines.

7 - Et des  reconstructions plus récentes, parfois un peu fantaisistes !

 Pour ces "Grand Sport", la numérotation que je leur attribue n'est pas l'ordre chronologique de signalement, mais plutôt un ordre de "genre".

                                                         Illustrations :

1 - Les "courses" :

Soyons sport, avec ces extraordinaires bolides de course, qui ont remportés de très nombreuses victoires, bravo !
      (photos d'époque, communiquées par "Tricycle", merci) :

G.S.  1 2 3 4 ++

 

  <-  Pose photo avant le départ  :)

    
               Virage acrobatique ! ->

 

 

<-  Surbaissée, voie AV élargie !
 

     Un "singe", avant ceux des side-cars ->  

 









<- Un peu de spectacle



et de tout terrain ->




2 Quadrilettes en pleine bagarre sur l'autodrome de Glostrup, proche de Copenhague, devant des milliers de spectateurs, en 1922... →

Photo communiquée par Kaj Berg





Rallye des Quadrilettes à Nancy (combien y en a-t-il ?)


Quadrilettes →
de surveillance du bois de Boulogne, « montées » par les gardes !







2 - Les 100 premières d'usine :

 

 

   G.S.  5

En voici une !
Elles portent un n° de série entre 73001 et 73100 ; leurs heureux propriétaires les appellent familièrement par exemple "la 23", pour la 73023.

 "Tricycle"  l'a vendue en 2008, elle est partie en Espagne !

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Et Tricycle vous invite à visiter le forum  http://tricyclecaristes.free.fr/  dans lequel les tricyclecaristes passionnés font une place aux cyclecars, dans la rubrique "Sujets sur diverses marques de cyclecars"
 

Et toujours dans la famille "première série des 100" :


















G.S.  6

La "32" (comprenez n° de série 73032)
 de 1924 de Jean, dans le 02, ci dessus aux époques de l'achat, en 1966,
 à gauche, passé sous le nez !  à droite ouf, c'est bon... mais pour un peu plus cher !
Et ci dessous un peu plus tard, parfaitement restaurée,
  A gauche, en partance pour la montée historique de Laon en 1999, et à droite, petit tour sur l'anneau de Monthléry :





 








 

 


Jean possède également une  190S Boulangère !

 

 ... et encore... la "43 " :


G.S.  7
Celle de Jean Pierre, également de 1924, et aussi dans le 02.
Ci dessus, à gauche, état de départ, et à droite... une autre allure,  bravo Jean Pierre !
Et ci-dessous, 1ère sortie à Laon en 1966, priorité, on laisse passer SVP !
 ...et sur l'anneau de Monthléry en 1996.



Mon p'tit doigt m'a dit que Jean pierre avait restauré d'autres voitures  :)

 Bravo les gars de l'Aisne !


 

 

G.S.  8

 

 

Surprise pour Marcel autant que pour moi !
Il y avait ici une photo avec la mention "référence inconnue", et Marcel, son propriétaire, en visitant ce site par hasard,  a reconnu sa voiture et s'est signalé. Elle côtoie ses autres voisines, dont une superbe Amilcar, en Alsace 

 

Changement de propriétaire : En janvier 2013,  Patrick se manifeste, 2 ans après l'achat de cette GS, qui a donc changé de main, mais pas de région. Admirez sa planche de bord :

  



G.S.  9



En Angleterre, John vient d'acheter cette superbe GS, n° de série 73060. Il y a de quoi être heureux !

Elle est plaquée « carrosserie Geneix & Pinell
106, Rue de Villier, Levallois-Perret » 
 
Et porte aussi la plaque d'un de ses premiers propriétaires.

Il cherche à retrouver son historique, sachant qu'elle a séjourné dans un musée en Hollande ; puis dans un autre en Angleterre en 2004, a été achetée par un particulier en 2010, puis finalement par son propriétaire actuel en 2011.




3 - Variante postérieure :

 

G.S.  12  

 Plus tard, (1926, rarissime ?)  de plus gros tambours de freins font leur apparition, toujours avec des roues fils ; fixations des roues par 4 écrous au lieu de 6.

 

 

 

 

 

 

 


 

 

4 - Toujours en petite série, mais sur base 172 R :

 

G.S.  14

 Une 172 R Grand Sport,  dans la cour de l'usine, vers 1926, juste avant sa  livraison.

 

 

 

 

 

 

G.S.  15  172 R Grand Sport, n° châssis  180991.  Première Mise en circulation  18 05 1927.  Cette variante est aussi très rare.
Jean François, dans le 95, l'a vendue récemment avec la mention  : "Fonctionne à la perfection, aucun frais à prévoir,  CGN,  CT: Ok" :)

 


G.S.  16


Cette 172 R Grand Sport, dans son jus,  porte le n° de série 78685. Elle est située dans le Var. Elle a un moteur assez spécial : avec culasse détachable.
Christian aimerais bien trouver des roues à rayons, à 4 fixations, comme celles de la GS 12...

5 - Autres  en série ? :

 Si vous avez des renseignements sur d'autres séries d'usine, merci de me les communiquer :)
Par exemple, Mr Pierre DUMONT signale au moins 2 variantes de 172 R Grand Sport dans ses livres ?

 

6 - Les "Particulières" :

 Des voitures en quantité encore plus petite, peut-être unique !
 


G.S.  18

En voici une sur base 161, probablement re-carrossée  quelques années après sa sortie d'usine, en s'inspirant des "Grand Sports" de petite série.
n° de châssis 2172, de 1922.

"système capote type arceau dit parapluie ! "
 

Daniel commence sa restauration,
dans la Haute Loire.
 Il a trouvé pour bien la chausser des pneus à talons à Beaulieu, en Angleterre.

 


 

 

G.S.  19
Une "grand sport" rare et particulière, au Portugal.

Elle est plaquée :

"Les carrosseries Ville et Sport",
 à Puteaux et Paris-Wagram


 Elle est immatriculée en France ;
  et Kennedy, son propriétaire, possède moult papiers, brevets, etc...


 

 

 

Elle est :  A VENDRE !  , très bon état, 
 n° châssis 192583

 

 

 

 

 

 

GS.20

 Et voici une très belle GS, sur base 172M. Probablement pas fabriquée en usine, mais par un carrossier habile, qui a sans doute utilisé les parties verticales du capot particulier d'une des 100 premières GS.
 
 Elle porte le n° de série 191658,  et a séjouné dans sa jeunesse à Mastargures, près de Brissac dans le Val de Loire, où il y a un très beau château.

 Elle a migré en Belgique,  (Brabant Wallon).
 Bravo à Claude-Philippe, son nouveau propriétaire.
 

7 - Les "reconstructions" :

  Probablement plus récentes ? :

 

G.S. 21

Sylvain signale cette participante au grand prix rétro d'Yvois, et  cherche à l'identifier. Bon, à première vue, ce n'est pas une "pure race" ! Mais une reconstruction, avec un peu de fantaisie... et des pièces de différents types de 172 (notez par exemple les roues à rayons pas compatibles montées à l'envers). Ses saute-vents  britanniques et ses ailes manquantes lui donnent un super look de "coursifiée"  :)







G.S.  24

Voici une 172 M, façon Gand Sport, signalée par Régis, en République Tchèque.
Tous les détails et plein de photos sur le site Tchèque :

http://www.veteran-veterani.cz/peugeot/peugeot.php





                         ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

 Et encore trois autres plus sages pour finir cette page...

 

 

 

 

 

 

        Paris - Deauville

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus grande distance à parcourir avec un bidon de 5 litres d'essence (sur le pare-brise !)     On se concentre  !     :)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Un petit chien conducteur ?

 







retour menu